Aux côtés d’Hélène LESOUHAITIER, présidente du bureau local FCPE de Pont de l’Arche, de Denis SUIRE, parent d’élève FCPE, du maire de Pont-de-l’Arche Richard JACQUET et du député Philippe BRUN, vos Conseillers départementaux se mobilisent pour apporter de meilleurs conditions d’apprentissage aux élèves du Collège Hyacinthe Langlois.

Aujourd’hui, nous avons été reçus par Mme Françoise MONCADA, Inspectrice académique de l’Eure, pour porter nos revendications, obtenir des réponses à nos questions et tenter d’obtenir de nouveaux moyens.

En effet, à cette rentrée, aucune des 24 classes du collège ne sera à moins de 25 élèves. Pire, 2 classes sont à 27 élèves, 9 classes à 28 élèves, 3 classes à 29 élèves, et même 5 classes à 30 élèves. C’est beaucoup trop, que ce soit pour la sécurité ou les conditions de travail des adultes et des enfants ! Beaucoup trop quand on veut aider les élèves en difficulté, répondre aux besoins individuels, travailler sereinement.

Comment s’étonner ensuite que notre pays – 6e puissance mondiale – soit, dans les classements internationaux, 22e en lecture, 23e en maths, 25e en sciences ? 75 % des collégiens sont incapables de s’exprimer correctement à l’oral en anglais. Dans des classes de 30, on comprend pourquoi.

Mais quelle est l’ambition du gouvernement ? Celle du ministère a été de supprimer en 5 ans 7900 postes de professeurs dans les collèges et lycées. Désormais, 71 % des Français trouvent que la situation se dégrade dans les collèges.

Voilà pourquoi, avec les parents, les enseignants et la direction du collège, nous souhaitons poursuivre les échanges constructifs entamés avec la Direction académique. Un nouveau point sera fait à l’issue de la première quinzaine de septembre. Si des marges de manœuvre existent, si des améliorations peuvent malgré tout être apportées, alors agissons avant même la livraison du nouveau collège prévue désormais début 2023. #lavenirenpartage