1. Refus d’implantation de nouvelles grandes surfaces ou de plateformes de type AMAZON.

Il est essentiel que les petits commerces continuent de vivre. Au-delà des indispensables services de qualité qu’ils permettent de rendre à la population, ils sont un élément fort du lien social dont nous avons, plus que jamais, besoin. La vie que nous voulons, ce n’est pas une vie de consommateurs de canapé. La vie que nous voulons, c’est celle de la rencontre, de lien, du partage, de la découverte. Les plateformes Amazon détruisent l’emploi local, précarisent les salariés, les soumettent à des rythmes infernaux et déshumanisants. Elles artificialisent nos milieux naturels et chargent nos routes de camions. 

ZOOM sur vos propositions

Conditionner toute subvention à l’installation d’entreprises à des engagements sur le maintien et le développement de l’emploi. Il est essentiel, vital, impératif de préserver nos emplois ! Sur notre canton, nous avons vu de quelle manière la casse industrielle se poursuit, hier avec M-Real ou Bosch, aujourd’hui avec Manoir Industries. La force publique n’est pas impuissante face à cela ! Car, rappelons-le, au-delà de la création et de l’aménagement de nouvelles routes, le Département peut également intervenir dans des domaines qui représentent un enjeu pour son territoire comme le rappelle la loi. Il peut s’agir d’aides au soutien à l’emploi local par exemple.