1. Mettre en œuvre une politique de logement et de rénovation urbaine orientée vers des matériaux locaux et à forte capacité isolante par une subvention départementale pour la construction et la rénovation et un accompagnement de programmes d’autoconstruction et de partage de savoirs.

 2. Développer un plan de réduction de la consommation d’énergie, de passage aux énergies renouvelables et d’aide aux relocalisations, en faisant de la réhabilitation énergétique des logements une priorité budgétaire en lien avec les collectivités.

 3. Développer l’économie circulaire : les déchets des uns peuvent être les matières premières des autres. Mettre en lien les entreprises en les accompagnant dans des stratégies d’écologie industrielle, dont la complémentarité des entreprises à l’échelle d’un territoire.

 4. Soutenir la contractualisation avec les collectivités qui se fixeront un objectif de « zéro déchet » et agiront sur le recyclage, le compostage, l’économie circulaire, la consignation.

 5. Conditionner les subventions dans les contrats territoriaux pour une meilleure efficacité climatique et sociale.

ZOOM sur vos propositions

Favoriser la rénovation des « passoires thermiques », dans les logements sociaux. Les dépenses de chauffage représentent un des premiers postes de dépenses pour les ménages, et une des principales causes du réchauffement climatique ! Il est donc urgent de mettre en œuvre une politique de logement et de rénovation urbaine orientée vers des matériaux locaux et à forte capacité isolante. Voilà une mesure utile écologiquement, car elle permettra de réduire la consommation d’énergie des foyers ! Voilà une mesure qui sera aussi utile socialement, car elle allègera les charges qui pèsent sur les ménages en réduisant leur facture de chauffage.