1. Encourager les agriculteurs et agricultrices à lareconversion vers une agriculture bio et paysanne.

 2. Refuser l’implantation de nouvelles exploitations hors-sol sur le territoire.

 3. Développer les projets alimentaires territoriaux avec des aides conditionnées à des critères environnementaux et sociaux pour dynamiser l’économie de proximité.

 4. Développer et maximiser la distribution en circuits courts de produits agroécologiques.

ZOOM sur vos propositions

Utiliser les cantines scolaires pour créer des emplois dans l’agriculture biologique et paysanne en favorisant les circuits courts. Le département, à travers notamment la restauration scolaire dans les cantines, dispose d’un formidable levier pour soutenir un modèle agricole et paysan plus respectueux des hommes et des femmes qui travaillent la terre, plus respectueux aussi de l’environnement. Privilégier les producteurs locaux, travailler des produits de saison, assurer une juste rémunération aux producteurs et productrices, voilà des impératifs à prendre en compte lorsque les commandes de denrées alimentaires sont passées dans les restaurations scolaires des collèges.