1. Mettre en place un dispositif d’évaluation de l’effectivité des droits fondamentaux dans le département en matière d’éducation, d’emploi, de santé, de ressources, d’autonomie, de logement, de transports, d’accessibilité aux biens et services…

 2. Lancer une grande campagne départementale de sensibilisation qui aura pour objectif d’accélérer le changement de représentations associées au handicap : montrer la richesse que représente le handicap pour une société, comme toute diversité et valoriser les compétences des personnes handicapées. 

 3. Assurer le déploiement d’un « livret numérique de parcours inclusif » regroupant l’ensemble des adaptations qui sont nécessaires aux enfants en situation de handicap, y compris celles notifiées par la MDPH

 4. Accroître les moyens de fonctionnement des MDPH. Renforcer les moyens d’accueil et d’information des personnes et de leur famille, les moyens d’évaluation des besoins et des réponses à apporter et les moyens d’accès aux droits spécifiques (allocations, prestations, offre de service).

 5. Proposer dans le schéma départemental pluriannuel, en lien avec les agences régionales de santé, un élargissement de l’offre de service social et médicosocial afin de permettre aux personnes et à leur famille, sur tout son territoire (urbain et rural), de choisir leur mode de vie : services d’aides à domicile, services d’accompagnement, accueils de jour ou temporaires, hébergements collectifs, services aux aidants, etc.

 6. Ouvrir les équipes pluridisciplinaires de la MDPH aux représentants des usagers et permettre une rotation des membres de la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) à l’ensemble des acteurs du territoire, et de façon plus globale, réhumaniser le traitement des situations.

 7. Assurer, dans son ensemble, un contrôle rigoureux des établissements dont le département assure la tutelle, par l’intermédiaire d’une cellule indépendante, afin de s’assurer du niveau de qualité de l’offre proposée.

 8. Soutenir les projets d’habitat inclusif comme réponse possible aux personnes vivant isolées à domicile ou vivant dans une structure collective (foyer, maison d’accueil spécialisée). 

 9. Garantir la mise en accessibilité, en tant que maitre d’ouvrage, des bâtiments et sites dont le département est propriétaire : services, collèges, logements sociaux, sites touristiques, parcs, etc.

 10. Soutenir les communes rurales dans la mise en accessibilité de leurs bâtiments et équipements et de leur voirie en participant au financement des travaux.

 11. Engager, en lien avec les conseils régionaux, une mobilisation pour un réseau de transports interurbains 100 % accessibles sur le territoire départemental. Déployer la mise en accessibilité des transports scolaires des élèves en situation de handicap.

 12. Soutenir les parents d’enfants en situation de handicap et les parents en situation de handicap dans le cadre des services de PMI (Protection Maternelle Infantile) du département, développer des partenariats avec les centres d’action médicosociale précoce (CAMSP) et garantir l’accès à égalité aux modes de garde.

 13. Soutenir l’accompagnement des publics qui sont les plus éloignés de l’emploi, dont les personnes en situation de handicap : embauches et maintiens dans l’emploi dans les services du département, accompagnement social…

 14. Soutenir les initiatives de lutte contre la fracture numérique : équipements et connexions, initiations et accompagnements, aides aux démarches administratives en ligne, espace public numérique, etc. Un soutien à avoir en particulier à l’égard des collégiens.

 15. Accompagner l’Éducation Nationale pour que tous les nouveaux enseignants soient formés pour mieux prendre en compte les besoins éducatifs particuliers

 

ZOOM sur vos propositions

Créer des antennes relais dans les territoires en lien avec les MDPH. Nous proposons que le département puisse embaucher dans ces antennes du personnel formé à l’accueil et à l’accompagnement des personnes en situation de handicap pour réduire les délais de traitement des dossiers d’aide auprès de la MDPH et assurer écoute et accompagnement des familles. Il est essentiel de remettre l’humain au centre de la prise en charge du handicap !